Budget

Les Budgets primitifs 2022 et le vote des taux d’imposition ont été présentés et validés à l’unanimité le jeudi 31 mars 2022. La présentation fait apparaître la bonne santé financière de la commune avec notamment un endettement limité. Les nombreux projets d’investissement peuvent être financés notamment par les reports cumulés positifs des années précédentes.

Le budget de la commune fait état d’une vue d’ensemble de 11.75 millions d’Euros (7.5 millions d’€ de fonctionnement et 4.25 millions d’€ pour la section d’investissement).

La section de fonctionnement :

Les dépenses nécessaires au fonctionnement de la commune

(charges à caractère général, de personnel, de gestion courante, intérêts de la dette, dotations aux amortissements, provisions…)

Les recettes que la commune perçoit

(transferts de charges, prestations de services, dotations de l’État, impôts et taxes, et éventuellement reprises sur provisions et amortissements que la collectivité a pu effectuer, avec notamment le produit des impôts directs locaux (TH, TFB, TFNB) et la dotation globale de fonctionnement)

La section d'investissement :

  • Les dépenses : le remboursement du capital de la dette et les dépenses d’équipement de la collectivité (travaux en cours...)
  • Les recettes : les emprunts, les dotations et subventions de l’État, une recette d’un genre particulier, l’autofinancement, qui correspond au solde excédentaire de la section de fonctionnement, est également affectée au financement de l’investissement.

ÉTAT DE LA DETTE :

Le taux d’endettement de la commune reste toujours bon avec un encours d’environ 3.8 millions d’euros (et une capacité de désendettement d’environ 5 ans), l’emprunt contracté en 2020 pour la place des 4 saisons ayant été le seul réalisé au cours du mandat précédent.

Impôts et taxes :

Suite aux propositions de la commission finances et à la tenue du Débat d’Orientation Budgétaire, le Conseil Municipal s’est prononcé, à l’unanimité, après deux exercices sans augmentation, pour une hausse de 2% des taux de Taxes Foncières. En effet, le contexte actuel d’instabilité avec la guerre en Ukraine et la suite de la crise sanitaire laisse présager une forte inflation pour l’année 2022.

Débat d'orientation budgétaire :

La tenue d’un débat d’orientation budgétaire pour les communes de plus de 3500 habitants est obligatoire dans les deux mois précédant le vote du budget. Il permet d’informer l’assemblée sur la situation financière de la collectivité et de présenter les grandes orientations pour l’année à venir. La comptabilité communale fait intervenir deux instances : le maire et le receveur de la commune.